jeudi 22 novembre 2018

La Boite à joujoux au Musée du jouet



En coordination avec le théâtre Blanche de Castille
le Musée du jouet de Poissy 
propose l'excellent spectacle La Boite à joujoux, 
musique de Debussy - livret d'André Hellé, 
par la compagnie du Piano ambulant.  
 
Il reste encore des places pour le 2 DECEMBRE PROCHAIN. Téléphonez pour réserver !




vendredi 16 novembre 2018

Joujoux à Paris



La Boite à Joujoux mise en scène par Hervé Dupuis 
est désormais visible à Paris.

Théâtre du Gouvernail, jusqu'au 19 décembre 2018




jeudi 15 novembre 2018

Armistice


A l'occasion de la commémoration du centenaire 
du 11 novembre 1918

Hellé dans la rue à Saint-Maur (Val-de-Marne)

(Agrandissement d'une carte postale de l'époque) 

mardi 31 juillet 2018

Hellé chez les Modernes


 
   


L’exposition consacrée à l'UAM (Union des Artistes Modernes) au Centre Georges Pompidou donne l'occasion de redécouvrir Francis Jourdain, peintre décorateur, designer et précurseur du mobilier contemporain.

Dès 1922, ce dernier s'exerça à utiliser rationnellement les espaces exigus des appartements pour proposer un mobilier fonctionnel et bon marché, aux lignes particulièrement dépouillées.

On connaît l'amitié professionnelle qui le lia à André Hellé, à qui il confiera divers travaux de décoration, dont ceux des bâtiments et mobiliers de colonies de vacances de Boyardville-Oléron et de Gérardmer (voir notre billet sur "La maison heureuse" et "La maison joyeuse").

De même, Francis Jourdain meublera la chambre d'enfant "a minima" et ne manquera jamais d'y inclure les jouets modernistes du tandem Hellé-Carlègle. Voici une page du "Répertoire du goût moderne" (1928-29) qui atteste de sa volonté d'associer ses collègues du jouet à ses propres ensembles mobiliers : le "Moulin joli" (1923) apparaît en effet, clairement découpé sur le manteau de cheminée. On notera l'harmonisation des coloris avec ceux de la chambre représentée.


 
  
 


Autre présentation du "Moulin Joli" de Hellé & Carlègle, auprès d'un coffre à jouets par Jourdain. Sur le couvercle coulissant, on notera le meunier au large tablier, le puits à eau ainsi que quelques animaux en bois peint (chien d'arrêt, mouton et boeuf de labour) dessinés en exclusivité pour les Grands Magasins du Printemps. À notre grande déconvenue, nous ne sommes toujours pas parvenus à identifier la poupée qui émerge du coffre (avis aux amateurs !).
 
Aisément reconnaissables sur le précédent cliché en noir et blanc (1925), voici quatre des figurines originales livrées avec le "Moulin joli" dont on ne manquera pas d'apprécier les volumes rigoureusement géométriques - triomphe de la règle et du compas !

B.M.





jeudi 5 juillet 2018

Genèse de l'Arche...



Arche de Noé, André Hellé ,1911, bois découpé et peint. 
Collection Musée du jouet, Poissy. Photo R.P. Ribière



Toujours à l'affût des prémices de l'Arche de Noé en bois décoré d'André Hellé (arche à toit ouvrant, proposée en 1911 avec 18 animaux peints dans le catalogue de Noël des Magasins du Printemps), les Amis d'André Hellé s'amusent à relever leurs volumes déjà esquissées en 1906, dans une planche récemment découverte du "Petit journal illustré de la jeunesse". 

Si le concours de dessin proposé antérieurement par l'artiste en 1904 dans la revue "La Joie des enfants", relevait déjà du même thème, il ne faisait que "citer" les silhouettes de tradition allemande, découpées dans de minces planches de bois décoré. Seul, le petit roquet à la langue pendante (en bas à droite de l'image) relevait du style propre de l'illustrateur. 

Appel à contribution : nous aimerions poursuivre ces recherches archéologiques en publiant les visuels que les lecteurs de ce blog pourraient découvrir au fil des pages enfantines du début du XXe siècle. 

B.M. 



"Le petit journal illustré de la jeunesse" N° 115, 23 décembre 1906



Animaux de l'Arche, 1911 - Fac-similés, réalisation O. M.

 

"La joie des enfants" nouvelle série, 15 décembre 1904



mercredi 27 juin 2018

Mouton géant


Le tout petit mouton des jouets d'Hellé, 
un siècle plus tard, est devenu grand...

Une très jolie idée d'un grand-père, qui a recréé ce jouet au format d'un tabouret, pour l'offrir en cadeau d'anniversaire à sa petite fille... :-)

lundi 9 avril 2018

NOUVEAU JEU de TIR BAMBO





Découverte d’un exemplaire du jouet « Nouveau jeu de tir Bambo », qui n’était connu jusqu’ici que par trois reproductions dans des catalogues de l’époque. Comme les autres jouets d’Hellé, il allie rusticité populaire du bois peint et formes géométriques d’avant-garde, au service du plaisir ludique et enfantin.  



A partir de 1922, Hellé et Carlègle récupèrent leurs droits d'auteur sur la gamme de jouets artistiques, qu'ils destinaient exclusivement jusque-là aux Grands Magasins du Printemps. Ils décident d'en assurer conjointement la distribution commerciale et se tournent vers  d'autres enseignes comme les Galeries  Lafayette, le Bon Marché, le Palais de la Nouveauté ou les Magasins Réunis pour tenter de diversifier leur clientèle. Leurs deux noms n'apparaîtront plus que très rarement dans les catalogues de Noël des Grands magasins. C'est grâce à une ultime citation dans les pages-jouets du Bon Marché en 1922, qu'on peut encore leur attribuer avec certitude ce "NOUVEAU TIR MODERNE BAMBO".



Catalogue jouets AU BON MARCHE, 1922  /    Catalogue jouets AU LOUVRE, 1923 

 
Galeries LAFAYETTE, catalogue Etrennes 1925



Reflet de l’époque coloniale, ce jeu de tir à l'arc présente un grand chasseur africain, vêtu d'un simple pagne blanc selon les stéréotypes de l'époque. Parfaitement découplé, le tireur à l'arc est représenté dans une posture athlétique, digne des canons de la statuaire Art déco. Déclenché par un bouton pressoir à la base de la main droite, le tir est des plus réalistes et projette une flèche de bois sur un perchoir de bonne hauteur où se balancent des perroquets et des ouistitis multicolores.



B.M.


 
NOUVEAU TIR MODERNE:  jouet de bois découpé et peint, création Hellé-Carlègle, 1922, avec sa boite. 
Hauteur perchoir: 67 cm - Hauteur Bambo: 35 cm. Collection J.D. 


samedi 24 mars 2018

Hellé en guerre, la collection JH Malineau

 
C'est en collaboration avec le Musée de l'Illustration Jeunesse à Moulins (MIJ) que notre ami Jean-Hugues Malineau avait voulu et construit l'exposition  
 
1914-1918, L'ENFANT DANS LA GRANDE GUERRE
 
Bénéficiant du label du Centenaire, la manifestation se tiendra du 30 mars au 27 avril 2018 dans le salon d'honneur de l'Hôtel du département à Moulins (Allier) et réunit les plus belles pièces de sa collection : affiches, imagerie, cartes postales, livre d'enfants etc. 
 
De nombreux documents illustrés par André Hellé, seront évidemment mis à l'honneur, dont une série de six lettres manuscrites du soldat Emile Vasseur à sa famille, toutes datées de 1915, sur des papiers à lettre ornementés par l'artiste de sujets guerriers. 
 
Quelques régiments de bois, créés par Hellé et son compère Carlègle pour le catalogue de Jouets des Grands Magasins du Printemps, complèteront la sélection.
 
 
 
 

lundi 19 mars 2018

Joujoux aux Lilas


Représentation de la Boite à joujoux d'Hellé et Debussy 
aux Lilas (métro Mairie des Lilas).

Le 22 mars 2018 (infos ici)

Reprenant pour modèle la première édition de 1913, ce concert illustré donne à entendre l’intégralité de la musique au piano à laquelle se joint la projection des images d'André Hellé et complétée par quelques courts récits présentés à la manière du conte. Le spectacle se déroule en une douzaine de saynètes qui sont autant de temps et d'espace pour que s'exprime la danse. 

Le projet donne lieu à une action pédagogique animée par trois professeures de danse du CRC des Lilas. Avec la complicité d'Hervé Dupuis au piano, Christine Katz (danse classique), Céline Brémond (danse contemporaine) et Tiziana Leucci (parcours découverte) mettront en place une série de scènes dansées par des élèves du conservatoire de 6 à 12 ans, rejoignant ainsi les premiers vœux de Hellé et Debussy de faire danser les enfants...


 

vendredi 19 janvier 2018

Meilleurs voeux !


Avec de la couleur même dans la grisaille...

(Carte postale des années 1930)



jeudi 11 janvier 2018

Des jouets d'Hellé à l'Art Institute of Chicago


Oh, qu'il est dynamisant de travailler avec les musées américains ; le plus souvent réactifs, partageurs et enthousiastes ! Ce sont les très fructueux échanges avec Camille Grand-Dewyse de l'Art Institute de Chicago que nous souhaitons honorer aujourd'hui, par la remise officielle (bien que virtuelle) d'un tableau d'honneur signé A. Hellé. 

L'aventure commence en juin dernier, quand la conservatrice du Musée du jouet de Poissy met judicieusement en contact l' "Association des Amis d'Hellé" avec une jeune gestionnaire de collection, qui  doit identifier une collection de jouets français en bois retrouvés dans les réserves du prestigieux musée américain. 


Photo Courtesy the Art Institute of Chicago, 2017


Les nombreuses photos expédiées se rattachent toutes à l'exposition THE FRENCH TOY qui eut lieu à Chicago en 1918 pour promouvoir le "Jouet français" au détriment du "Jouet allemand". On y trouve deux compositions de bois qui nous intéressent tout particulièrement : l'ARCHE DE NOE (création 1911) et LE MOULIN JOLI (création 1912) de l'artiste Hellé. 

Si nous possédons le premier jouet dans sa version originale, il n'en est pas de même pour le second, dont nous ne connaissions jusque là que les représentations illustrées des catalogues de Noël des Magasins du Printemps. La découverte inopinée des coloris du Moulin joli (surtout les surprenantes ailes roses) nous enchanta littéralement ! 


Photo Courtesy the Art Institute of Chicago, 2017


Nous renvoyons les amateurs au catalogue de l'exposition elle-même, dont la couverture s'orne des chiens articulés de Caran d'Ache en 1918 et dont les pages intérieures égrènent les créateurs de pointe du Renouveau du Jouet artistique français (en ligne ici). C'est en page 14 et à l'enseigne des Magasins du Printemps, qu'on apprendra que l'Art institute exposait également "La cité industrielle", "La gare", "Le poste de DCA" (défense anti-aérienne), "Le régiment de chasseurs alpins", "Le moulin joli" et "l'Arche de Noé". Seuls les deux derniers jouets sont de Hellé proprement dit, les quatre autres articles (datés des temps de guerre) sont dûs à sa collaboration avec son collègue illustrateur et ami Carlègle (Charles Emile Egli de son vrai nom). 

Que l'année 2018 nous apporte d'autres compagnonnages aussi généreux que celui là ! Tous nos voeux de réussite et nos plus vifs remerciements à Camille et à l'Art Institute de Chicago. 

B. M.


samedi 16 décembre 2017

Bonnes fêtes


Meilleurs voeux ailés,

avec la médiathèque André Hellé !
 



vendredi 8 décembre 2017

Les alliés au Musée du jouet


Dans la série "l'objet du mois", le Musée du jouet de Poissy vient de choisir "les soldats alliés" d'André Hellé




Soldats alliés Soldats alliés, André Hellé, France, 1917, tissu imprimé, carton, sciure, H. 17 cm. Collection du Musée du Jouet de Poissy, MJ.2003.9.1 à 6. 

Ces six soldats alliés ont été dessinés par André Hellé pour le magasin Le Printemps il y a exactement cent ans, en 1917. Incassables, leur corps est bourré de sciure et leurs bras sont articulés. Chacun d’entre eux représente un pays allié de la France au début de la Première Guerre mondiale : un Poilu, un Cosaque, un Tirailleur, un Tommy, un Bersaglier et un Serbe. Sous le nom de « Tommy » se cache un soldat britannique, le « Bersaglier » est italien, le « Cosaque » est russe, alors que le « Tirailleur » est sénégalais. Quant au Poilu, il s’agit bien sûr d’un soldat français. 

Le visuel de ces petits soldats de tissu est directement tiré d’une illustration proposée par André Hellé dans la table des matières de l’Alphabet de la Grande Guerre publié par Berger-Levrault en janvier 1917, dans une vision esthétisante de la guerre, et dans un esprit de glorification de l’industrie française, face aux jouets allemands. Vecteurs de propagande, et devant donner envie aux petits garçons de défendre leur patrie, ces soldats dégagent cependant une bonhomie amicale avec leur apparence rebondie. 

André Hellé est le nom d’artiste que prend André Laclôtre en 1897 lorsque sa carrière d’illustrateur débute. Très rapidement, il participe à l’essor de la presse enfantine, dont le nombre de publications croît sensiblement au début du XXe siècle. Il se démarque notamment en animant les jouets populaires de l’époque. Fort de son esthétique, il se lance dans la création de jouets, avec sa célèbre Arche de Noé présentée au catalogue d’étrennes 1911 des Grands magasins du Printemps et conservée au sein du Musée du Jouet. 

Aujourd’hui, trois jouets et six albums pour enfants d’André Hellé sont conservés au Musée du Jouet de Poissy ayant donné l’occasion d’une exposition en 2012, « Drôles de Jouets! André Hellé ou l’art de l’enfance ».

vendredi 30 juin 2017

Petites annonces


Quand il s'agit de retracer une histoire dont les sources ont quasiment disparu, les documents les plus modestes sont parfois parmi les plus précieux. 

C'est le cas des annonces publicitaires, pas si faciles à rencontrer, qui apportent de petites informations très éclairantes. En voici trois exemples, jusqu'ici non répertoriés à notre connaissance.




A gauche : publicité pour les éditions Berger-Levrault, vers 1917.
A droite : annonce de la publication de l'Arche de Noé (Drôles de bêtes), 
La Vie parisienne, 30 décembre 1911.
Ci-dessous : publicité pour "Le village français", dans le catalogue joint à l'album d'Hellé
French Toys, édité aux USA en 1915.


dimanche 28 mai 2017

La bergère, le berger et les Playmobil...






Deux compositions de bois d'André Hellé, "le berger" et "la gardeuse d'oies", apparaissent médiocrement photographiés dans le Bulletin de la vie artistique du 1er janvier 1920 et s'appliquent à vanter la qualité des jouets d'après-guerre, pour mieux inciter les Français à honnir les jouets allemands, autrefois prépondérants sur le marché


Nous avions déjà relevé le premier modèle (sans attribution de nom) dans un catalogue de jouets des Grands Magasins du Printemps, daté de 1917 et nous retrouvons le second dans une publicité de 1921-22 pour l'atelier Brepson (Brepson était un atelier sous-traitant spécialisé dans les "jouets artistiques en bois", et par ailleurs éminent fabricant de puzzles).


Ces deux modèles ont été volontairement agrandis lors de leur scrupuleuse recréation par un artisan contemporain, compagnon de route de notre association, et présentés dans les expositions que nous menons régulièrement en hommage à l'artiste. Le changement d'échelle montre de manière convaincante la modernité des volumes et l'harmonie des proportions voulues par l'illustrateur. 
Cette vision synthétique préfigure la rationalité technique des fameuses figurines de plastique "Playmobil", si chères aux enfants d'aujourd'hui. Les commentaires des visiteurs en attestent manifestement ! 


B.M.


1. LE BERGER



1920, Bulletin de la vie artistique (photographie)

 
1917, publicité (catalogue de jouets des Grands magasins du Printemps)





2. LA GARDEUSE D'OIES
 

Photo, 1920
 
 
 Publicité Didot-Bottin 1921-1922


3. REALISATIONS CONTEMPORAINES


 Exposition "Histoires de jouer" 2017, Orangerie de Sucy. Restitution O.M.

Exposition "Lire et jouer avec André Hellé" 2016, Médiathèque A. Hellé, Boissy Saint Léger. 
Restitution O.M.

jeudi 18 mai 2017

Exposition de 1925


Le Salon international des Arts Décoratifs et Industriels modernes, qui couvrit de ses multiples pavillons l'esplanade des Invalides à Paris en 1925, fut sans doute la plus marquante exposition d'arts décoratifs jamais organisée. Elle marqua l'émergence d'un nouveau style, en rupture avec l'Art nouveau des années 1900 : l'Art déco.



Dans le rapport de l'exposition, le duo Hellé & Carlègle ne compte pas moins de quatre entrées dans la Classe 16, consacrée aux jouets et à l'enfance.
Ainsi l'Arche de Noé, En promenade, Le moulin, Les quilles Grenadiers (au sein d'un ensemble de mobilier pour enfants conçu par Hellé) eurent-ils l'honneur d'y être reproduits. 
Les deux textes qui suivent, sont extraits du même rapport et cernent, en peu de mots, les visées artistiques et économiques des deux artistes, virtuoses du jouet de bois.




 

 

On remarque également, dans la classe 15 consacrée à "L'art et l'industrie du livre", une reproduction en couleurs d'une page de l'album "La Belle histoire que voilà", publié chez Berger-Levrault (en ligne sur le site du CNAM). Hellé est le seul auteur jeunesse cité dans ce chapitre consacré aux illustrateurs du temps.
 


dimanche 14 mai 2017

L'Arche de l'Assemblée


Quand Hellé ironise sur les parlementaires, peu après la grande inondation de 1910. 

« La Crue bienfaisante », texte et illustrations d'André Hellé, fut publié dans La Vie parisienne du 6 décembre 1913. Une trouvaille de l'ADANAP, Amicale des Amateurs de Nids à Poussière !